Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 12:08

Paris Café Philo du 3/12/2011

 

Les actes sont des opérations humaines qui nous permettent d'interagir avec le monde. Certains sont volontaires lorsque la conscience est présente, d'autres involontaires lorsqu'ils sont pris en charge par des réflexes.

 

Acte, du latin actum, fait, action est, au sens1, la manifestation concrète de l'activité humaine, considérée en tant que fait objectif et accompli.

 

L'étude des actes se fait principalement en sociologie, droit, philosophie.

 

En philosophie, pour introduire la notion d'action, Aristote a fait la distinction entre "en acte" qui caractérise l'action et "en puissance" pour l'intentionnalité de l'action.

 

Aussi, si les termes de "en acte", "exsitence", "présent", "actuel", décrivent le terme action, en revanche, les termes suivants :"en puissance", "absence", "passé\futur", "virtuel" y sont opposés.

 

Dans un repère espace-temps, l'intentionnalité est la cause de toute action consciente qui, à sont tour, produit un fait, un résultat. Pour qu'un acte soit gratuit, il faut qu'il se libère de toute intentionnalité, de toute cause.

Donc, nous proposons la problèmatique suivante : est-on capable d'agir librement ? Autrement dit, peut-on isoler tout acte de son passé et de son futur, un acte en dehors de l'espace-temps ?

Partager cet article
Repost0

commentaires